Article Strada 10 au 23 mars

Lire ma bio d'Anaïs Nin à la plage

Article Strada 10 au 23 mars

Sophie Taam vient de publier un ouvrage consacré à Anaïs Nin, une femme qui ne la quitte plus depuis qu’elle a rencontré ses écrits.

Article Strada 10 au 23 mars

Article pour la sortie de Anaïs Nin : genèse et jeunesse dans la Strada Journal culturel de Nice

 

Sophie Taam vient de publier un ouvrage consacré à Anaïs Nin, une femme qui ne la quitte plus depuis qu’elle a rencontré ses écrits.

Sophie Taam est née en 1970 et a vécu longtemps aux Etats-Unis dans la cité des Anges, pour rejoinder la Baie de ces derniers et s’installer à Nice. L’écriture est son moteur depuis toujours. N’a-t-elle pas créé sa propre maison d’édition ? Les Editions Incognito… Artiste pluridisciplinaire, elle est aussi chanteuse, musicienne et performeuse. Elle vient de sortir une biographie d’une autre femme d’exception : Anaïs Nin. «J’ai en quelque sorte ‘rencontré’ Anaïs Nin il y a 4 ou 5 ans, une vraie rencontre post-mortem et je peux dire que ça a été un vrai coup de foudre à travers son oeuvre. Il y avait tant de similarités dans nos trajectoires (déchirée entre les États-Unis et la France, une obsession des journaux intimes, des déboires avec les éditeurs qui l’ont amenée à créer sa propre maison d’édition, etc….) et son style me touchait tant que je me suis mise à écrire sur elle. J’avais l’impression de la comprendre en profondeur, une sorte de révélation. Je suis de toutes façons convaincue que chez les artistes, l’intuition peut parfois remplacer le savoir universitaire ou académique : elle le court-circuite. Et cette rencontre a été fertile car Anaïs Nin m’a ouvert énormément de portes : grâce à elle, j’ai publié mes petits textes en anglais dans une revue américaine spécialisée ; grâce à elle, j’ai effectué ma première résidence d’écrivain, et enfin, grâce à elle, je suis publiée à compte d’éditeur pour la première fois avec ce livre !»

Sophie Taam sait bien que les biographies de son héroïne ne manquent pas, mais celle-ci intervient à un moment de l’histoire sociale où l’on a une meilleure connaissance des conséquences de l’inceste, dont fut victime Anaïs Nin et qui la marqua à jamais. Elle inventa sa propre façon de se guérir et fut une féministe, certes controversée, mais qui rencontre aujourd’hui l’adhésion d’une certaine mouvance. Anaïs Nin est célèbre pour sa sexualité débridée, pour son oeuvre novatrice, reconnue tardivement, et surtout pour ses journaux témoins de l’époque du Paris d’avant-guerre puis du New York des années 50. Si son enfance et sa jeunesse nous offrent des pistes intéressantes pour déchiffrer le mystère de cette artiste à l’aura sulfureuse, sa vie adulte n’en offre pas moins. De nombreuses personnalités du monde de l’art et de la littérature traversent ce destin exceptionnel.

Sophie Taam, Anaïs Nin, genèse et jeunesse, Ed.Chevrefeuille Etoilee, mars 2014. Au Salon du livre de Paris les 22 et 23 mars

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.